Logement pour étudiants en classes préparatoires à Nantes

06 08 76 09 20 | 06 51 66 12 33

Un logement pour réussir sa prépa à Nantes,
« un cocon pour vos concours »

Un concept de co-location spécifique et unique , réservé aux étudiants en classes préparatoires alliant :

  • l’indépendance d’un studio,
  • la convivialité et la solidarité d’un internat,
  • les services d’une résidence (ménage, maintenance…),
  • le confort et l’espace d’un vrai appartement , comme à la maison.

Sans en avoir les inconvénients :

  • l’isolement d’un studio,
  • le manque d’intimité et d’espace de l’internat,
  • le bruit et le cout d’une résidence.

Tout en étant à deux pas du lycée !

Marie (2016)

J'ai logé 2 ans à la résidence Sévigné pendant que j'étais au lycée Clémenceau en MPSI , puis en PSI . J'ai beaucoup aimé être avec d'autres jeunes en prépa , même si ils étaient dans d'autres sections que moi. On vivait au même rythme .J'ai aimé cette résidence et le quartier sympa . Le matin, j'allais à Clémenceau en Chronobus car c'est très rapide et il y en a beaucoup. Le soir , si il faisait beau, je rentrais à pied :une vingtaine de minutes à travers le centre ville piétonnier . C'était un sas entre le lycée et la maison . J'en profitais pour faire quelques courses. Je suis restée à Sévigné presque tous les week ends et j'y ai passé la moitié des vacances car je travaillais mieux à nantes que chez moi . La prépa ne me laisse pas un excellent souvenir . Mais être logée à Sévigné m'a surement permis de tenir les 2 années ….et de réussir aux concours !

cécilia (2018)

Le logement est idéalement situé, proche du lycée et du centre-ville et très bien desservi par les transports en commun. C’est rassurant de se retrouver avec d’autres étudiants en prepa, surtout au début. J'y suis restée 3 ans ! On bosse tous beaucoup . On n'a moins de tentations de paresser . Le cadre de vie est parfait pour les études.
Ma chambre est confortable et spacieuse, la cuisine est un lieu de convivialité.
En conclusion, une bonne expérience et un cadre idéal pour étudier sérieusement.

David (2018)

En prépa, le début d'année fut assez rude surtout mentalement. Le changement de vie combiné à la grosse charge de travail demandée a été compliqué à gérer pour moi. Heureusement que je ne me retrouvais pas seul dans un studio le soir et les week ends . Et il y avait Thomas qui était en seconde année et qui était passé par cette phase difficile d'adaptation l'an dernier . Lui parler m'a aidé. Il m'a donné de bons conseils notamment pour mieux gérer mon temps, et ne pas oublier de dormir ! On a même piqué de sacrés fou rires aux diner ensemble. Cela m'a aidé à ne pas abandonner et m'a permis de m'en sortir convenablement. Du coté logement, je me suis senti à l'aise dans ma chambre, c'était un endroit où j'aimais vivre, même si j'y passais surtout beaucoup de temps à dormir et travailler. La chambre est lumineuse, et plutôt chaleureuse avec le canapé face au lit. J'ai également apprécié le bureau d'appoint qui m'a permis de travailler avec des amis ou d'étendre mes affaires.

Antoinette (lycée Mandela 2018)

J'ai passé mes 2 années de prépa au lycée Mandela en étant locataire à la résidence Saint Félix. La proximité de l’appartement par rapport au lycée a été appréciable. J’ai aussi aimé le fait d’être avec d’autres colocataires car à 17 ans, je ne me serais pas vue emménager toute seule pour affronter la prépa.

Angélique (2017)

« Pour mes deux années à Clemenceau, j’ai choisi la résidence Remorqueurs qui a un emplacement idéal par rapport au lycée et également par rapport à la gare pour d’éventuels retour le week-end ou lors des vacances. Ce fut très agréable de partager le quotidien avec des personnes vivant la même expérience que la mienne. Madame et Monsieur Hélas sont très sympathiques et très à l’écoute en cas de problèmes. Super expérience »

Alex (2016)

« Pour mes 2 années à Guist’Hau, j'ai tout de suite choisi la résidence de la Pelleterie.
Pour sa tranquillité et son calme, mais également pour sa très bonne situation vis à vis des transports en commun, un carrefour Market et une pharmacie qui m’ont permis un quotidien simplifié.
Enfin, la présence de Brigitte et Jean-François sont d'une grande utilité, que ce soit en cas de problème matériel, ou simplement pour parler, échanger ou évacuer.
Bref 2 années au top ! »

Mathilde (Lycée Carcouet 2016)

« Voilà cela fait déjà deux ans que je réside dans ma chambre d'étudiante à Nantes. Cette dernière est spacieuse et très confortable. Ce logement est parfaitement situé tant il est proche du centre-ville que des facultés et très bien desservi par les moyens de transport en commun à deux pas. Le fait de vivre avec quatre autres étudiants de prépa apporte un soutien, sans oublier les propriétaires sur qui on peut toujours compter en cas de besoin. Cela a été rassurant de ne pas vivre toute seule pendant ces deux années. »

Pierre (2012-2014)

J'ai été très heureux de vivre mes deux années de prépa dans la résidence Saint-Félix. C'est toujours plus agréable de ne pas se retrouver seul le soir et le week-end surtout en prépa, les repas à quatre autour de la même table étaient vraiment extra. Un autre avantage de cette colocation est qu'elle est entièrement équipée (four, frigo, machine à laver), ce qui est très pratique. De plus cette colocation a l'avantage d'avoir une femme de ménage et des rangements bien distincts évitant de nombreux conflits. Merci !

Elie (2012-2014)

Ce que j'ai apprécié avant tout c'est le cadre de vie, vraiment parfait pour les études. Ma chambre est des plus confortables, la cuisine est un lieu de convivialité et la proximité avec le centre-ville est très agréable. C'est aussi rassurant de se retrouver avec d'autres étudiants en prépa, surtout au début, pour se mettre en confiance et se dire que l'on est pas le seul à avoir un problème pour s'orienter dans la ville de Nantes par exemple. En résumé, une bonne expérience et un cadre idéal pour étudier sérieusement.

Annaïg (2013)

J’ai passé deux ans à la Pelleterie. D’abord réticente à l’idée de vivre avec des inconnus, j’ai fini par me sentir réellement « chez moi ». C’était exactement ce qu’il me fallait à ce moment de ma scolarité: un environnement propice au travail (parce qu’il est impossible de ne pas s’y mettre quand le silence de la maison prouve que tout le monde est à l’œuvre), une maison confortable qui vit en continu plutôt qu’un petit studio isolé, l’absence de toute préoccupations domestiques pouvant parasiter l’esprit, un cadre défini qui évite de se laisser aller dans une vie étudiante classique, et un soutien sans failles digne d’une petite famille.

Marie (2013)

Etudiante en prépa au lycée Vial, je me suis complètement retrouvée dans le modèle de colocation mis en place par Brigitte ! J'y ai rencontré de véritables amis qui ont rendu mes deux années de prépa plus agréables et tout cela dans un espace chaleureux et confortable.

Anna (2012)

Il est primordial de se sentir entouré par des gens qui vivent la même « galère », dans les bons moments comme dans les coups de blues, probablement plus rares dans une colocation entre prépas que lorsque l’on est seul. C’est un ensemble de petites choses, de petits rituels, que l’on pense secondaires, qui m’a permis de vivre ces deux années, pourtant difficiles, dans la sérénité ; et qui aujourd’hui me permet de parler avec autant de nostalgie de ma colocation nantaise.

Claire (2011)

J'ai passé une année à la fois très intense et agréable au 5, rue de la Pelleterie. Je ne connaissais pas Nantes et le fait de partager ma première année post-bac à quelques pas du centre avec quatre colocataires également en prépa m'a donné des repères et m'a aidée à construire rapidement mon rythme de travail. "Entre calme et rigolade" serait une devise appropriée pour qualifier cette année. J'ai travaillé dans des conditions très favorables, notamment parce que je me sentais toujours entourée. La présence de mes colocataires apportaient du mouvement, les retrouvailles dans la cuisine étaient des moments qui me permettaient de me ressourcer, d'évacuer la pression en partageant des instants de vie. L'aménagement de ma chambre et des parties communes était fonctionnel et très soigné, les pièces en étaient d'autant plus lumineuses. Je garde en mémoire une sensation d'ouverture et de sérénité.

Timothée (2011)

Un élève de prépa doit être dans de bonnes conditions pour travailler sérieusement, régulièrement, efficacement : se donner à fond pour réussir au mieux. Le choix du logement a été important : il me fallait un appart silencieux, accueillant (on n'est pas des machines...) avec des gens (des colocs) qui sont dans la même optique que moi pour donner une motivation de groupe, une simulation supplémentaire. Je pense avoir trouvé toutes ces qualités dans cette résidence. J'ai travaillé dans des conditions calmes, studieuses; j'ai passé des nuits réparatrices (après une grosse journée, ça fait du bien); j'ai rencontré des gens intéressants, sympas, avec qui j'avais beaucoup de points communs. Je pense qu'il aurait été vraiment difficile de partager un appart avec des gens qui ne vivent pas au même rythme, ici, au contraire, se dire que ton pote de la chambre d'à côté travaille ne peut que te motiver à faire de même. Mes années de prépa ont été, comme prévu, difficile. Cependant, mon environnement de vie et de travail m'a aidé au mieux dans mes deux années de prépa.

Yves-Marie (2012)

Ici, la vie se déroule dans une ambiance de travail studieux, avec entraide et sérénité. Les chambres sont agréables et lumineuses, la cuisine contient l'ensemble du matériel nécessaire pour préparer ses repas. La présence d'une personne chargée du ménage chaque semaine est une facilité qui évite des tâches ménagères trop fastidieuses. Les documents et les informations sur la ville de Nantes communiqués par les propriétaires permettent une bonne intégration/acclimatation à ce nouveau lieu de vie.

Lucille

J'ai passé mes deux ans de prépa au lycée Clemenceau. Je logeais à la Pelleterie, et je faisais les trajets en vélo. Ça me permettait de respirer un peu et de prendre un peu de distance par rapport au lycée, sans perdre le rythme. L'ambiance était très studieuse car tous les étudiants avaient un concours en fin d'année. Mais j'ai pu rencontrer des gens qui faisaient d'autres études, et partager un bout de gâteau et des fous rires certains soirs.

Raphaël (2006)

Logé à Nantes, mes trois années de prépa (scientifique, à Clemenceau) se sont agréablement déroulées et bien terminées entre autres choses parce que j'ai pu profiter d'un vrai logement à la fois propre, calme et "chez moi" tout en le partageant avec un petit nombre d'autres élèves (scientifiques ou pas !) très sympa et parmi lesquels certains, aujourd'hui, sont toujours des amis que je vois régulièrement. Merci beaucoup.

Cyrille

Merci à Stéphane qui était en 2nde année de prépa quand je suis entré à Vial. Ses conseils et son soutien m'ont beaucoup aidé.

Morgane

Avec Charlotte, on travaillait cote à cote sur la grande table de la cuisine. On se sentait moins seule même si chacune allait à son rythme . Et on s'entrainait à travailler : impossible d'arrêter avant l'heure convenue sans se faire rappeler à l'ordre par l'autre.

Claire

Mes parents vivent outre-mer. Pendant ma prépa, je ne suis retournée les voir qu'aux vacances. Sévigné, c'était vraiment ma maison . J'y restais les week-ends à travailler beaucoup. Heureusement que c'est grand et confortable sinon j'aurai déprimé.

Antoine

Je suis content d'avoir tenu bon ces 2 années de khâgne . Je prépare maintenant l'agrégation à l'ENS. Pourtant, j'ai eu des moments où je n'y croyais plus, où j'étais fatigué,...je voulais arrêter , aller à la fac. Mais l'ambiance le soir à Sévigné était chaleureuse. Il y avait toujours un de nous pour faire une blague, prendre 5 mn pour discuter , ....cela m'a souvent remonté le moral et m'a permis de tenir.

Charlotte (2010)

Lors de mon séjour à la pelleterie j'ai particulièrement apprécié la présence d'autres jeunes dont certains faisaient les mêmes études que moi. Cela m'a permis de travailler à plusieurs quand je le souhaitais, de poser et de répondre à des questions, tout en gardant la possibilité de m'isoler au calme dans ma chambre. Sans oublier les goûters et les repas pris en commun ( et bien sur les gateaux au chocolat le dimanche soir ! ) : des pauses agréables et salutaires pendant ces années de prépa.

Justine (2012)

Je pense que la colocation entre élèves de prépas est un très bon compromis, car cela nous permet de vivre dans un même rythme, de se soutenir et de s'encourager mutuellement dans les moments les plus difficiles. Cela m'a particulièrement aidé en cette 1ère année, où il faut trouver ses marques et tester ses méthodes de travail. Il y a vraiment une bonne ambiance à l'appart, et l'organisation se met en place naturellement. C'est un lieu de travail confortable et il y fait bon vivre !